Facebook de la ville de Port-Louis Instagram Port-Louis

Chambre d' échos : La cinquième saison Sylvia Plath

Accueil > Actu en bref

Chambre d' échos : La cinquième saison Sylvia Plath

Ecoutons !

Rares sont ceux d'entre nous qui prennent le temps d'écouter la radio pour écouter la radio.

Pourquoi faisons-nous toujours autre chose à la place de cette occasion si rare, cette chance : prendre le temps d'être à l'écoute, d'être totalement être d'écoute.

C'est ce que l'association Ars Proxima propose chaque trimestre en partenariat avec la mairie de Port-Louis : une heure d'écoute, les yeux fermés, de documentaires de Franck Gourdien. Allongé dans des transats, dans l'auditorium de la médiathèque, un dimanche après-midi.

La Cinquième saison : Sylvia Plath, l'oeuvre traversée

Plus d’une vingtaine de femmes sont venues au micro faire entendre Sylvia Plath. Lisant, jouant, chantant, cette petite armée féminine a pris la parole pour la voix d’une seule, l’amazone blessée. Ces voix sont venues la traduire. Traduire Plath en français, en anglais, en rythmes, timbres et décibels. Traduction, ce documentaire sonore est donc un hommage. Faire hommage à Sylvia Plath, c’est faire hommage à la poésie, aux femmes, à la lutte. La lutte et la femme sont partout, par l’omniprésence de sa poésie. Elle sourd de ses journaux, de ses lettres, de ses nouvelles, de ses entretiens, de son roman, de ses essais même, partout gît le sourire enfoui de la poésie. La poésie, la douleur ou l’amour. D’où le titre générique de la traversée. Car la cinquième saison c’est la nôtre, la saison secrète où se sécrète…
Car ce qui s’élèvera de la douleur, de l’amour, de l’océan ou de la neige meurtrière, Ovide a raison, ce qui résiste est toujours le poème et, le précédant presque de concert, l’ange nécessaire. L’ange dont l’attente ne sera peut-être pas si longue – ni si fortuit, ce freux – pour en écouter l’écho, dans cette traversée, espérons-le. Ce documentaire se souhaiterait écrin, écrin de l’inouï : lorsque le sens fait son, le son fait sens, s’écouterait alors la poésie. Si cela est, ne serait-ce que l’instant d’un éclat, merci Sylvia, Lazare, mon amour.

Le dimanche 13 février à 16h

Première partie : L’Océan, 59’08’’

Le dimanche 13 mars à 16h

Deuxième partie : Le sourire de la neige, 60’28’’

Le dimanche 3 avril à 16h

Troisième partie : L’ange nécessaire, 62’42’’

Le dimanche 15 mai à 16h

Quatrième partie : Le strip-tease intégral, 60’42’’

5 € de participation
Contact et réservations : proximaportlouis@gmail.com - 07 68 47 05 15