Facebook de la ville de Port-Louis Instagram Port-Louis

Exposition "Clair obscur" de Zoé Grimaud du 4 décembre 2021 au 8 janvier 2022

Accueil > Médiathèque de Port-Louis

Exposition "Clair obscur" de Zoé Grimaud du 4 décembre 2021 au 8 janvier 2022

Exposition de photographies "Clair obscur" de Zoé Grimaud

Du 4 décembre au 8 janvier, dans le cadre de la Fête des Lumières

A chaque fête des lumières, mise en lumière  d'une artiste de Port-Louis.

Cette année : Zoé Grimaud, chargé de communication à la mairie de Port-Louis.

" Cette série de photos est inspirée en premier lieu de la réflexion des artistes surréalistes, tels que Man Ray ou Marcel Duchamps, et notamment leur volonté de proposer des œuvre aux spectateurs qui ne soient pas « évidentes » : tout peut être une œuvre d’art, il n’y a pas de limite. Particulièrement, l’œuvre Élevage de poussière (œuvre commune, 1920) qui perturbe le spectateur en lui laissant le doute quant au sujet : qu’est-ce qui est représenté ? Un champ de bataille ou de la poussière ? Est-ce un plan large ou rapproché ? Est-ce un paysage ou une nature morte ?

C’est sur cet aspect expérimental et surréaliste – en tout cas en dehors du réel – que je me suis appuyée pour réaliser ces photographies.

J’ai voulu produire un travail sur la notion de clair-obscur, qui selon moi souligne l’importance du sujet et attire le regard. Le noir et blanc, lui, supprime l’éventuelle narration et le lien à la réalité que la couleur peut apporter. L’idée étant que, comme face à la poussière de Ray et Duchamps, le spectateur se demande face à quoi il est. Finalement, selon l’imaginaire et la sensibilité de celui qui regarde, plusieurs réponses peuvent être apportées et toutes sont bonnes.

Il y a un travail sur les ombres et les contrastes, en partie réalisé après la prise de vue, qui m’intéressait pour créer un univers à la fois brut et onirique. Il y a dans ce travail une vraie volonté d’évasion, d’abstraction du réel. Il n’y a cependant aucun montage, aucune construction, tout ce qui est présenté est la réalité. Tout est une question de cadrage, puis de retouche (noir et blanc, contraste). Rien d’autre !

Tous mes sujets font partie de mon quotidien, chaque photo est instantanée, entendre par-là pas mise en scène. S’il est parfois possible, facile d’identifier ce qui a été photographié, l’exercice est parfois plus compliqué.

Je ne titre pas mes photos, pour que le spectateur ne soit pas tenté de s’accrocher au titre pour identifier ce que les photos représentent. L’imagination est libre de faire son propre chemin – ou pas."

L'exposition est visible aux heures d'ouverture

de la médiathèque :

Lundi, mardi et vendredi : 16h-18h30

Mercredi : 9h30-12h et 14h-18h30

Samedi : 9h30-12h30 et 14h-17h30